Description

Nandina domestica montre des tiges droites dressées, non ramifiées, portées par un rhizome souterrain. Ces tiges fines portent des feuilles composées de folioles elliptiques. Celles-ci sont persistantes mais passent par toutes sortes de couleur au fur et à mesure de leur développement : rosées lors du débourrage, elles verdissent puis se parent de jaune, orange, rouge lorsque qu’il fait froid. Les colorations et textures des feuilles sont différentes en fonction des cultivars. Des viroses permettent l’obtention de nombreuses variétés, au feuillage effilé ou frisé.

En été, il fleurit en plusieurs grappes apicales lâches. Ses petites fleurs banches ont un aspect cireux. Les pieds sont soit mâles soit femelles, et une fécondation croisée amène la production de baies rouges sur les plantes femelles. Certains cultivars sont cependant hermaphrodites, les fleurs sont mâles et femelles à la fois, et produisent alors une profusion de baies.
À propos du genre Nandina
Le bambou sacré est proche des berbéris, et malgré son nom commun, il n’a rien à voir avec un bambou. C’est son port fin et dressé et ses feuilles fines en fuseau qui le font ressembler à un bambou. Cet arbuste, le seul de son genre, est cultivé depuis des siècles en Asie, planté autour des temples taoïstes. Aussi, de nombreuses variétés ont vu le jour au Japon. Nandina domestica, avec son feuillage harmonieux, sera utilisé de différentes façons dans le jardin en fonction de sa variété. Il possède un feuillage à la fois persistant et de couleur variable au fil des saisons, ce qui n’est pas si courant. Il fleurit en été et produit des baies rouges.